Projets

Infini Drive : pour un futur simple du véhicule électrique



Après 27 mois d’études et d’expérimentations, le Consortium Infini Drive*, coordonné par Greenovia également en charge de la consolidation des résultats, a rendu public en mars 2015 son rapport sur les conditions d’utilisation des véhicules électriques et des infrastructures de recharge. Ce rapport a pour principal enjeu le bon usage des flottes électriques par les entreprises et les collectivités, et en particulier au moment de leur recharge.

En s’appuyant sur un pilote à grande échelle avec 15 sites et 100 voitures, une représentativité géographique et climatique nationale, ce projet innovant a permis d’étudier de façon très fine et unique l’utilisation d’un véhicule électrique et de sa recharge en usage professionnel.

Pendant plus d’un an et sur la base des données recueillies auprès des véhicules, des bornes de recharge et des utilisateurs, des études complètes de consommation d’énergie, d’impacts environnementaux ou organisationnels lors de la recharge et de l’utilisation ont été menées. Le rapport montre  qu’il est possible de mettre en œuvre un dispositif de recharge opérationnel et sûr qui garantit la performance globale du véhicule électrique.

Ce rapport, intitulé « Pour une futur [simple] du Véhicule Electrique »,  constitue une véritable aide au développement des flottes de véhicules électriques, à l’usage des entreprises et collectivités qui souhaitent apporter leur contribution à l’enjeu de la Transition Energétique.



*Lancé en septembre 2012, Infini Drive est un projet de recherche et développement financé par l'Ademe et destiné à optimiser la recharge des véhicules électriques dans les flottes captives. Il a réuni huit partenaires dont Greenovia en charge de la coordination du projet et de la consolidation des résultats.


La Voiture Postale

quand La Poste teste un service d’auto-partage de ses véhicules



Permettre aux postiers de louer des véhicules de La Poste inutilisés pour leur usage personnel ou professionnel, c’est le principe de l’expérimentation « La Voiture Postale » lancée par l’entreprise en mars 2014, sous le pilotage de Greenovia.

Un service inédit de partage de ses véhicules en test avec la mise à disposition d’une vingtaine de véhicules répartis sur une dizaine d’établissements pilotes. La location est ouverte aux 12 000 collaborateurs des cinq départements pilotes pour des usages privés et prochainement des usages professionnels internes (trajets inter-entités).

Une belle idée de mobilité durable qui a permis à Greenovia de développer un véritable savoir-faire en déploiement d’autopartage à usage interne ou entre plusieurs entités.


Un peu d'oxygène !

La Poste et Renault Trucks testent un camion avec pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène



Renault Trucks et La Poste poursuivent leur engagement dans une démarche de développement durable et vont mettre en circulation, à titre expérimental, pour la première fois en Europe, un camion électrique avec un prolongateur d’autonomie fonctionnant à l’hydrogène.

Ce Maxity Électrique de 4,5 tonnes verra ainsi son autonomie portée à 200 kilomètres et sera testé en conditions réelles d’exploitation, pendant un an, à Dole (Jura). Renault Trucks expérimente, en partenariat avec La Poste, pour la première fois en Europe, un Maxity Électrique intégrant une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène, développée par Symbio FCell, qui permet de doubler l’autonomie du véhicule.

Ce test, d’une durée d’un an, permettra à Renault Trucks d’explorer tous les potentiels de la technologie hydrogène en conditions réelles d’exploitation. « Ce véhicule n’émet pas de nuisances sonores, ne rejette que de la vapeur d’eau ; son autonomie de 200 kilomètres en fait un véhicule idéal pour des missions quotidiennes de distribution urbaines et périurbaines », explique Karine Forien, directrice de la stratégie efficacité énergétique chez Renault Trucks, « notre volonté à travers ce projet est de soutenir les métropoles européennes dans la limitation des émissions polluantes et sonores, en testant des véhicules innovants, qui soient à la fois zéro émission et dans un futur proche économiquement viables pour nos clients. »

Pour La Poste, qui détient aujourd’hui la première flotte mondiale de véhicules électriques, cette expérimentation s’inscrit dans la continuité des projets déjà engagés pour prolonger l’autonomie de ses véhicules. Depuis près d’un an, en Franche-Comté, La Poste teste en effet, dans le cadre de la collecte et la distribution du courrier et des colis par les facteurs, des véhicules propres fonctionnant à l'hydrogène. « L’hydrogène apparaît aujourd’hui comme une solution efficace pour élargir les possibilités en gamme et autonomie des véhicules électriques. Plus globalement, le développement du stockage d’énergie par l’hydrogène est également un élément incontournable de la transition énergétique », explique Frédéric Delaval, directeur Technique de la Branche Services-Courrier-Colis.

Téléchargez le communiqué de presse

Diagnostics & solutions d’écomobilité pour les entreprises et les collectivités

Greenovia • 9, Rue Maurice Mallet 92130 ISSY LES MOULINEAUX + 33 (0) 1 75 32 78 19 contact@greenovia.fr Mentions légales
la Poste